Our Medicinal Mushrooms

Nos champignons médicinaux

Nos champignons médicinaux

De tous temps, des champignons ont été consommés pour se soigner. Ötzi, l’homme préhistorique tué d’une flèche au dos il y a cinq milles ans et dont le corps a été retrouvé dans un glacier des Alpes autrichiennes en 1990 transportait dans sa gibecière un amadouvier rituel (Fomes fomentarius), pour transporter le feu… et un polypore du bouleau (Piptoporus betulinus) probablement médicinal . La recherche scientifique a déjà étroitement associé certaines propriétés bénéfiques à la présence d’agents bioactifs particuliers, notamment des polysaccharides de la paroi cellulaire : les β-glucanes. Pour ne nommer que des espèces indigènes, le Reishi (Ganoderma lucidum et tsugae sur la photo)et le Maitake (Grifola frondosa) contiennent des substances antiinflammatoires (stérols), antimicrobiennes et immunomodulatrices. Le Reishi, le Chaga (Inonotus obliquus) et la Tramète versicolore (Trametes versicolore avec PSK et PPK) renferment des molécules antitumorales et antioxydantes. Des espèces aussi savoureuses que le Pleurote huître (Pleurotus ostreatus), l’Hydne hérisson (Hydnum erinaceum), le Matsutake (Tricholoma matsutake) recèlent des composés antioxydants, antitumoraux, immunomodulateurs, respectivement. À la Mycoboutique, parmi tous ces champignons qui peuvent guérir, nous avons choisi de vous offrir ceux dont nous connaissons l’origine locale et sauvage.

Source : Poucheret, P. et al. 2006

Français